Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 08:50

Mourir pour vivre n’existe pas ! C’est immatériel, chimérique !
Le réveil des consciences ne relève pas du savoir mais d’une question bien posée.
Dans toutes les assemblées, inciter les débats dans le sens : idée contre idée et valeur contre valeur et, établir des synthèses, afin de ne pas nuire à autrui, peut servir de pierre de base à une certaine autorité acceptable.
Les invectives et les polémiques peuvent éventuellement être des distractions au bar !

SAVOIR c’est mieux que AVOIR !

La politique peut-elle être au service de tous ?
La terre est belle, elle nourrit la nature, donc elle nous nourrit !
Merde ! Qu’est ce qu’on est cons !
Nous sommes les destructeurs de ce bel ensemble !
Dans les assemblées on a l’impression que l’imagination s’arrête chez d’aucuns quand, au sein d’un groupe, il est considéré que la mort artificielle de l’un est nécessaire à la survie de l’autre.

Dans la nature il y a des atomes, ils sont à l’origine de notre existence, en recherches appliquées des chercheurs en ont fait l’origine de notre mort artificielle, alors la politique a été à l’origine d’une œuvre maléfique.
Pourquoi n’a-t-on pas cherché à éviter que le nucléaire, artificiellement enrichi, ne devienne destructeur de nos VIES ?
Avons-nous sciemment évité de mettre notre intelligence au service de la VIE ?
C’est seulement aujourd’hui que l’on s’aperçoit que l’énergie renouvelable existe !
Est-on cons à ce point ? Où était bloqué le génie du peuple ? Dans l’énergie propre la cupidité aurait également trouvé son bonheur !

Nos terres agricoles souffrent.
Les blés ne poussent pas dans les cuves des centrales nucléaires d’où sortent des déchets appelés à polluer nos terres.

Que peut faire une politique stimulée par la mégalomanie, la cupidité et le désir d’une VIE de plus en plus « confortable » au sein d’une insécurité permanente provoquée par nous-même ?
À ce sujet comme à bien d’autres, toutes pollutions, toutes politiques stimulées par la cupidité donnent une désagréable impression que les résultats d’une élection ont été « décidés » par manipulations préalables, quelque part derrière les fagots et, que les pensées versées dans les urnes se sont évaporées.

Le porte monnaie du peuple se vide et les politiques plongent dans la déliquescence, les oligarchies financières se prélassent quelque part au soleil et sont absentes dans les rares débats politiques traitant de ces sujets.

Ces sujets sont-ils épineux à ce point ?

L’argent est absolutiste même au sein des assemblées politiques !
Il faut le cacher quelque part au coin de l’esprit au cours de tel ou tel exposé.

Au début d'un prochain livre je dis que pour que le monde futur soit meilleur il est urgent de faire l’école autrement, en effet, il y a si loin du monde rêvé dans l’enfance, aux moment où l’on dit « Maman, Papa je vous aiment » au monde absurde créé par les adultes soumis à l’omnipotence d’un maître universel appelé argent.
Ce maître absolu a aujourd’hui une tel influence sur la psychologie de tout être « humain » qu’il provoque la violence verbale et/ou physique. Alors ? Toutes barbaries entrent en action!
Franklin Roosevelt où es-tu ? J’avais 7 ans, en 1937, tu disais : « Nous mesurerons les progrès accomplis, non pas à ce que nous ajouterons à la richesse de ceux qui ont déjà beaucoup, mais à ce que nous apporterons à ceux qui ont peu, afin de suffire à leurs besoins »
Parfois la pensée a de la grandeur !

Savoir un peu c'est mieux que croire beaucoup

Sachons savoir que l'on ne sait pas

Emblavons le bon grain !

Raymond Chermat















Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Chermat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Raymond Chermat
  • Le blog de Raymond Chermat
  • : Des pensées venues en écoutant les autres au fil des jours.
  • Contact

Recherche

Liens