Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 18:27



Franklin Roosevelt où es-tu ? J’avais 7 ans, en 1937, tu disais :


« Nous mesurerons les progrès accomplis, non pas à ce que nous ajouterons à la richesse de ceux qui ont déjà beaucoup, mais à ce que nous apporterons à ceux qui ont peu, afin de suffire à leurs besoins »

Parfois la pensée a de la grandeur !

Malheureusement, depuis Franklin, cupidité, égoïsme, jalousie ont œuvré et la politique a pris racine dans la perversité. pour conter cette trilogie il y en a une autre : Science, philisophie, poésie

Le péon a cultivé la terre pour que vivent nos VIES et le propriétaire a traversé le champs de blé à cheval en fouettant – pas le cheval ! Le péon ! –

Pour guérir les maux il faut que la politique relève son « blason » afin de facilité la marche des peuples en éclairant la route qui le mènerait vers un avenir meilleur. Tout supporter sans rien dire n’est pas vertueux !

La finance peut elle perdre son arrogance sous la pression d’une politique plus honnête ? Elle se porte bien dans des paradis mais, ne serait-elle pas plus heureuse en activité créatrice de moyens nécessaires à la destruction de nos conneries « humaine » au bénéfice d’une vraie VIE au sein d’un monde meilleur ? Cet énorme, voire incommensurable travail serait réducteur du nombre de chômeurs.

Imaginons suprimer le nucléaire ! Imaginons comment faire pour que, ni elle ni ses déchets ne soient plus à l'origine de nos maladies !

Interrogeons la nature elle sait comment faire pour remplacer le nucléaire. Nous avons déniché la pechblende qu'elle nous cachait profondément. Nous avons mal appliqué cette science fondamentale, va-t-elle nous détruire ?
La nature sait faire depuis si longtemps !

La preuve ? :

Nous sommes ses enfants alors écoutons -la ! Elle a tant de choses à nous apprendre !

Ecoutons la musique de la nature, elle sait tout faire ! Actuellement nous « humains » nous ne sommes pas sa plus belle réussite ! Va-t-elle se fâcher ?

On ne peut la soupçonner de vengeance elle est si belle !

Souvent la politique donne l’impression qu’elle refuse l’entrée de la nature accompagnée par la science, la philosophie et la poésie, sous ses lambris dorés, ainsi, les consciences acceptent les mensonges.

Morale et politique sont-elles antinomiques ? Il y a dilemme !

Platon disait : « La morale détermine la politique »
.
Machiavel disait : « La politique n’a pas de rapport avec la morale ».

Réfléchissons : Plutôt que de parler politique si on parlait de VIE publique.

Politique est un mot noble ! Mal appliquée, elle devient vile !


Une VIE publique ne peut se passer de science.

La science est impliquée partout mais, elle est trop souvent absente en politique.


Donc, n’ignorons pas la science ! Y penser souvent est intéressant car très vite on s’aperçoit qu’elle ignore encore l’origine du monde et a fortiori son destin, et nous sommes là, entrain de nous poser la question de savoir comment faire pour qu'il y ait moins de chômeurs !

Nous nous détruisons ! Sachons créer pour survivre encore un peu ! Créons pour anéentir la connerie humaine qui nous mène à notre mort artificialisée.
Il y a du travail pour les futurologues !


Emblavons le bon grain !                     Raymond Chermat Clin d'œil

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Chermat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Raymond Chermat
  • Le blog de Raymond Chermat
  • : Des pensées venues en écoutant les autres au fil des jours.
  • Contact

Recherche

Liens