Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 12:39

                                     L’école ?

Je dis souvent qu’il faut faire l’école autrement, mais, le peut-on ? Car, sommes-nous civilisés ?

Il est important d’apprendre à apprendre !

Quoi de plus important ? La VIE !

 RIEN d’autre !

C’est à l’école que nous pouvons éviter de surcharger  notre justice et nos prisons et, le pire : Les guerres !

Rien n’est plus important que l’école.

Il y a si loin du monde rêvé dans l’enfance au monde créé par l’adulte soumis à la cupidité, l’égoïsme et la jalousie.

Qu’est-ce- que la VIE ? Est la question principale à poser en classe.

Pour l’école il y a de nombreuses suggestions à traduire en « leçons de choses », c’est une expression de mon institutrice, j’avais 12 ans, elle voulait dire, modestement « faisons un peu de science ». Apprendre à apprendre la VIE est très important dès le plus jeune âge.

Claude Bernard fondateur de la médecine expérimentale disait :

« L’homme ne peut apprendre qu’à condition d’aller du connu vers l’inconnu ». On ne peut s’arrêter à Adam et Eve ! Il y a l’infini d’avant et l’infini d’après !

À l’école, obéissons à Claude Bernard, étudions la nature, nous en sommes issus, et ainsi nous nous étudierons et nous obéirons aussi à Socrate !

Afin d’apprendre à apprendre si nous sommes civilisés, ou pas, dès l’école, et, afin d’apprendre  ce qu’est la VIE, l’idéal serait une drastique diminution du nombre d’élèves par classe.

Vingt élèves par classe serait le maximum supportable.

Il faudrait former des tables de travail destinées à provoquer l’entraide et l’émulation, ce sont deux sentiments qui portent à égaler.

Cinq tables de quatre élèves est une disposition idéale pour tous.

Un « très bon », un « bon », un « moyen » et un que l’on aurait supposé « mauvais » souvent selon de douteux critères.

Il faut prendre en compte le fait que les « très bons », les « bons », les « moyens » et les dits « mauvais » ont des raisons fondamentales d’être ce qu’ils sont et ces raisons ne sont pas fondamentalement issues de leur bonne volonté ou de leur faute.

À chacun de développer sa puissance intellectuelle, sans  moqueries, sans brimades.

Cette façon de procéder, dès l’élémentaire, voire dès la maternelle jusqu'au baccalauréat, serait une source d’entraide et de solidarité.

Le travail des enseignants serait surement plus intéressant.

Une telle disposition en classe éviterait des phrases humiliantes du genre : « Tu es nul, tu ne comprendras jamais rien », au bénéfice de phrases plus positives du genre : « Ne te décourage pas, nous allons résoudre ce problème ensemble ».

N’oublions pas que dans la VIE le travail en équipe doit être source de solidarité, apprendre l’inverse à l’école n’est pas bien ! Cela peut mener à de l’égoïsme, à des compétitions malsaines et, en final chez l'adulte, à des hiérarchies où la compétence est souvent absente.

Il me vient à l’esprit l’excellent film « Le cercle des poètes disparus » Le rôle de professeur était interprété par  Robert Williams. J’ai eu les larmes aux yeux dans la séquence où les élèves montent sur les tables  pour dire un au revoir.

Les élèves, ensemble, savent quand ils ont été bien ou mal enseignés.Il arrive parfois que l’exemplarité prenne racine chez l’autodidacte.

Un jour, j’entends à la radio qu’une initiative est née : Liberté, Egalité, Improvisez. !

C’est une excellente exclamation ! Elle est exprimée par : Mélissa Teuriau et Jamel Debbouze.

Cette magnifique idée est bien née !

La barbarie semble être enfouie en l’être « humain ». Afin de l’éteindre ; à propos de guerre, peut-on poser aux élèves la question suivante ?

Pourquoi l’ethnie A tente d’éliminer l’ethnie B pour que les survivants puissent vivre une paix promise en cas de victoire ?

Cette paix a toujours été espérée ! Nous l’attendons encore !

Pourquoi ?

Sommes-nous civilisés ?

Même entre deux guerres la paix n’existe pas vraiment ! Donc faire la guerre pour obtenir la paix ne sert à rien !

Sommes-nous civilisés ? Notre puissance intellectuelle devait nous aider à sortir de "l'animalité" !

L’aptitude à vivre, c’est à dire la vitalité, à ma connaissance, n’a jamais été clairement ni durablement inscrite au programme des écoles. C’est l’endroit par excellence où il faut absolument semer les graines d’un monde meilleur.

Existe-t-il un meilleur dans le pire des « humains » ?

   Il y a doute quand « l’humain » devient adulte ! L’excellence sur tous est une tâche difficile, mais, mettre l’élève sur la route de sa VIE serait passionnant pour les enseignants de toutes catégories et, pour l’élève ! Il s’agit de sa VIE ! 

 Albert Einstein disait : « Je n’enseigne rien à mes élèves j’essaie simplement de créer des conditions dans lesquelles ils peuvent apprendre ».                           

Et si on écoutait Albert !

Les conditions sont réunies ! Il suffit d’anéantir nos conneries humaines et de réunir à l’école les idées pour que le monde futur soit meilleur.

Souvent, en parlant avec la jeunesse, on est agréablement surpris par la richesse issue de leurs libres pensées. Ceci est remarquable quand ils n’ont pas été sous influence d’adultes guerriers.

Pourquoi ne pas mettre le buste de Socrate sur le bureau avec l’inscription : « Connais-toi toi-même »

Socrate n’a pas écrit : il aurait dit cette phrase.

Corrompait-il les jeunes en disant cela ?

Aujourd’hui, les instituteurs, institutrices et professeurs corrompraient-ils les élèves en leurs démontrant que le monde dans lequel ils vivent n’est pas exemplaire d’humanité ?

Corrompraient-ils leurs élèves en leur démontrant que le monde dans lequel ils vont tenter de vivre pourrait être meilleur ?

Serions-nous corrompus ou honnêtes en leurs disant que nous sommes responsables de leurs laisser, en héritage, les moyens de s’autodétruire ?

Un programme des écoles doit donner aux élèves l’envie d’être précurseurs d’un autre destin ! La VIE !

Imaginons simplement inciter les élèves à réfléchir scientifiquement, philosophiquement et poétiquement sur les principales indispensabilités.

indispensabilités nécessaires à leur VIE.

L’indispensabilité de la nature et son art.

L’indispensabilité de l’agriculteur et son art.

L’indispensabilité de l’ouvrier et son art.

L’indispensabilité du tisserand et son art.

L’indispensabilité de l’architecte et son art.

L’indispensabilité du médecin et son art.

L’indispensabilité de la science liée à la philosophie afin de couvrir le tout de leur art de chercher et parfois de trouver une ouverture sur une VIE plus décente, plus saine.

Tout cet ensemble, d’utilité absolue, il appartiendra aux élèves devenus adultes de le mettre en œuvre. Un tel ensemble peut donner un sens à la VIE, l’art de vivre mieux, et ainsi anéantir toutes idées de provoquer la mort artificielle par cupidité, égoïsme et jalousie.

Pourquoi pacser science et philosophie sans oublier un éventuel enfant : la poésie ?

Si les chiffres prévisionnels à propos du nombre d’habitants sur terre sont exacts, il y a urgence pour un autrement !

Assumons : Nous avons été très mauvais. Donnons dès aujourd’hui du courage à nos enfants et petits enfants pour que la VIE soit !

Dix milliards d’individus sont envisagés dans un proche avenir. Par ailleurs, à l’aide de nos conneries humaines nous nous autodétruisons mais : est-ce une solution ?

La terre est vaste, cultivable et généreuse.

Un avenir implique obligatoirement une profonde réflexion de chacun sur la recherche d’un lien entre démographie et confortabilité.

Ainsi les élèves apprennent très vite que le choix d’un métier, d’une  profession, est sans limites et que leur VIE en dépend.

À la recherche du petit génie du bonheur -l’eudémonisme- les élèves éviteraient que leurs éventuelles violences soient à l’instar de celles des adultes. Il suffit de lire notre histoire pour constater qu’elle est cousue de morts artificielles ! Exceptée « La guerre des boutons ! » *

L’être humain s’est-il perdu avant de se trouver ?

Emblavons le bon grain !

*   Film de  Christophe Barratiers – 1962

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Chermat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Raymond Chermat
  • Le blog de Raymond Chermat
  • : Des pensées venues en écoutant les autres au fil des jours.
  • Contact

Recherche

Liens