Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 15:35

En octobre 2010 j'écrivais ce qui suit.

Avec quelques rajouts je réédite, l'actualité l'exige !

        En Biologie, Chimie, Physique et électricité, il y a du travail pour "l'éternité". J'ai nommé cet ensemble le BCPE, modeste raccourci du moteur de notre complexe système nerveux central, le cerveau !  

En politique, engageons-nous à remplacer: cupidité, égoïsme et jalousie par science, philosophie et poésie ! Et ce, dès l'école, pour espérer un monde meilleur.

Entre l’infini du passé et l’infini du futur il y a le cerveau qui, à l’aide du langage qui en est issu, nous permet d’élaborer et de poser les questions auxquelles les réponses seront elles-mêmes infinies dans l’infini des temps.

Le langage lui-même fait l’objet de recherches. Derek Bickerton dit dans son livre : La langue d’Adam, que la science du langage décrit ses origines comme « le problème scientifique  le plus complexe ». En effet, le langage, expression de la pensée et la pensée, sont encore énigmatiques. La recherche en la matière est indispensable en politique.

Néanmoins ce langage nous sert à « définir » autant que faire se peut, l’avant nous et l’après nous et, nous aide à nous heurter au mot infini, qui nous oblige à utiliser quatre mots dans l’ordre de leur arrivée avant nous et, dans l’ordre de leur utilisation par nous dans les recherches aujourd’hui: Biologie, Chimie, physique, électricité = BCPE.

En philosophie  Démocrite, 400 av. J.C. a formulé l'idée de l'atome afin de montrer que le NATURE  ne doit rien au caprice mais tout à l'ordre. La NATURE  "a plus d'imagination que toi " est  une phrase prononcée par la Maman de Najat vallaud- Benkacem. Grasset 2017.

N'oublions pas, au cours de nos prétentions, que nous sommes issus de la NATURE !                                                                                                                     La création des univers a-t-elle existée ?

La physique a sûrement aidé !

La chimie s’y est introduite !

Les deux ont fait naître la biologie ! Et, en réalisant le tout, l’être humain a philosophé !

La grande question est : Les univers tirent-ils leur existence du néant ou de l’infini ?

Notre pensée se bloque sur le mot néant, la notion de l’infini engage à la passion. Il y a le Multivers ! Tout est dans tout ! Le néant n'existe pas !

  Big Bang ? Et avant !?

 Si néant veut dire, ce qui n’existe pas, et s’il y a eu explosion, il est difficile de concevoir qu’elle a eu lieu à partir du néant. On peut supposer qu’il existait, au minimum, de la physique, même dans l’infini on peut l’imaginer en action et, de la chimie sont nés les gaz. Alors à un moment donné, l'acide nucléique a fait l'amour avec une protéine. Il est envisageable que de cet amour est née la biologie. Une bactérie aurait-elle batifolé avec une autre bactérie ? Une petite cellule, avec ses pseudopodes et ses divisions en se multipliant, a-t-elle formé un assemblage ? Résultat ? Nous voilà !

Nous voilà avec notre imagination qui naît dans notre cerveau, ce qui est une énigme de plus, elle  se bloque sur deux extrêmes diamétralement opposés à savoir comment les univers sont nés et quel sera le futur des recherches dans les deux  cas. Leur naissance  et leur fin éventuelles étant déterminées actuellement par le mot infini

Le cerveau vous dis-je ! Et, les conneries humaines qui en découlent seront-elles un jour atténuées ?

Sachant que les galaxies se chiffrent par milliards notre entendement est déjà largement dépassé. Les scientifiques ont donc beaucoup d’hypothèses à émettre et beaucoup de langage à utiliser pour plonger dans la physique des particules, dans la chimie des molécules et dans la biologie des cellules.

 Il reste la philosophie.

-----Parmi les anciens philosophes il y a Démocrite philosophe grec – 370 av. J.C. – il était convaincu d’un univers constitué d’atomes. Dans « De la nature » il écrit : «  Notre premier principe, c’est que rien n’est jamais créé de rien par l’effet d’une puissance divine. En effet la crainte subjugue tellement les cœurs des mortels qu’à la vue des phénomènes de la terre et du ciel, dont ils ne pouvaient pénétrer les causes, ils ont imaginé des dieux créateurs .Quand nous nous seront assurés que rien ne se fait de rien nous distinguerons plus aisément le but où nous tendons, la source d’où sortent les êtres, et la manière dont chaque chose  peut se former sans le secours des dieux. »

 -----Parmi les philosophe du moyen âge il y a Averroès né en 1126 à Cordoue en Andalousie, mort à Marrakech en 1198, a écrit ceci : « Il est impossible de penser que le monde ait pu être créé à partir de rien. Car on ne peut créer qu’à partir de quelque chose qui est ». BCPE !?

Il y a aussi Ciordano Bruno né en 1548 à Nola près de Naples, mort en 1600 à Rome.

Il défend l’idée d’un univers infini en rompant définitivement avec l’idée d’un monde ordonné et hiérarchisé. Il refuse l’idée d’un dieu lointain à l’égard de la création. Il a voulu penser un Dieu vivant dans les choses. Au point de donner à la NATURE un caractère infini. Ce qui lui a valu d’être brulé comme athée.

-----Les philosophes modernes commencent à parler du monde clos à l’univers infini, la découverte de la relativité des choses a profondément influencé la naissance de la pensée moderne. L’aventure moderne a commencé le jour où Christophe Colomb a découvert l’Amérique en 1492. L’occident réalise qu’il n’est pas seul au monde. MULTIVERS = existence de tous les univers possibles.INFINI ?Il y a du travail pour les futurologues !

 Dans les essais de Montaigne -1572- deux grands questions sont posées : « Le monde est-il pluriel ? Et la vérité multiple ? »Tout est mouvant et donc vivant. Commence la connaissance des différentes cultures par les premières navigations autour de la terre.

En hollande -1604- Jansen, met au point pour la première fois un microscope permettant de voir l’infiniment petit.

 En Italie -1610- Galilée met au point la première lunette astronomique qui lui permet de découvrir l’infiniment grand. – La religion le puni !

Ainsi des mondes se cachent derrière le monde. Cela pose de nouvelles questions :

 Où commence le monde ? Où finit-il ? Dans l’infini existe-t-il d’autres mondes habités ?.

Blaise Pascal, dans : les pensées, œuvre posthume publiée en 1670, parle de vertiges à la lecture de ces questions et dit « Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie ».

Enfin ce qui nous a donné le vertige le 16 juillet 1969 c’est l’alunissage d’Apollo11

 Aujourd’hui on prépare un voyage sur Mars. Cela peut aussi donner le vertige !

En attendant on peut lire aussi : En 2017, que la barbarie existe, l'être dit "humain" égorge l'être "humain" C'est politique et/ou religieux !?

 Au total, l’infini d’avant nous et l’infini d’après nous, ainsi que l’infiniment petit et l’infiniment grand, nous sont encore inconnus. Il y a du travail ! Espérons ! Le gouvernement travaille à un nouveau code du travail ! Alors........!


Il y a du travail pour les futurologues.

 

Emblavons le bon grain                                 Raymond Chermat 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Chermat - dans philosophie politique
commenter cet article

commentaires

Colette Trublet 26/10/2010 14:06


On ne peut qu'adhérer ...


Présentation

  • : Le blog de Raymond Chermat
  • Le blog de Raymond Chermat
  • : Des pensées venues en écoutant les autres au fil des jours.
  • Contact

Recherche

Liens